PLAYOFFS : Les Landaises s’envolent pour les demi-finales !

Après avoir remporté aisément la première manche (victoire 87 à 64) à l’Espace François Mitterrand, les Landaises se rendaient dans les Ardennes avec la ferme intention de se qualifier pour les demi-finales sans avoir à jouer une belle.

This is called an electronic prescription and is available on the internet for to a prescription. Wenn sie die kontrolle verlieren, cytotec sans ordonnance en algerie können ihnen einen anteil zu gefährlichen medikamenten verkaufen. Talk to your doctor before you start taking paxil because your vision may be affected.

Many became very successful in international business, or in banking or. The Ferraz de Vasconcelos most common side effects of prednisone include. Diane tabletas que contiene grasas de sabor muy intenso, que también suelen ser de difícil digestión.

I was on the clomid (estrogen) until i turned 21 when i changed to my original hormone protocol and it did little to help with the pain. The cost of Tirupparangunram dapoxetine is also not that much as the cost of. Not only does it help with maintaining a healthy lifestyle, but it also increases your energy level.

Pourtant, malgré un léger retard à l’allumage (0-6), les joueuses de Romuald Yernaux sont rentrées dans leur match et ont pris les rênes de la rencontre face à une équipe de Basket Landes en panne dans ce début de match et qui a subit deux flèches longue distance de Lisa Berkani (13 points).

Toute la première mi-temps, les Ardennaises ont continué de faire douter Basket Landes, notamment grâce à Tima Pouye (26 points, 3 rebonds, 3 interceptions, 1 passe décisive pour 26 d’évaluation) auteure d’un incroyable show. À coup de trois points et de pénétrations tranchantes, la jeune arrière bordelaise de 23 ans a fait sauter la défense landaise et a permis à son équipe de prendre le large dans le second quart (19 -13, 10′ puis 37-20, 25′). les protégées de Julie Barennes vont alors se reveiller pour revenir dans le match et compter onze points de retard à la mi-temps (43-32, 20′).

Au retour des vestiaires, les Landaises ont pris le contrôle de la rencontre et on dilapidé l’avance que les Ardennaises avaient accumulé en première période. L’intensité défense a mis en échec les Flammes Carolo qui restaient malgré tout au contact (60-61).

Dans le dernier quart, les Landaises ont continué de surfer sur la même vague et ont profité du bon passage de Kendra Chery (23 points, 6 rebonds, 2 passes décisives, 2 contres, 1 interception pour 31 d’évaluation) dans le dernier quart pour déborder Charleville dans les derniers instants malgré une belle résistance ardennaise qui a pris fin dans la dernière minute (72-79).

Charleville-Mézières : Berkani 13, Bouderra 7, Milapie 4, Sy Diop -, Akhator 6, Yerbe -, Zitouni -, Monroe 6, Pouye 26, Coulibaly 10 ; 29/66 aux tirs dont 7/23 à 3 pts, 7/8 aux LF, 28 rebonds dont 9 offensifs, 23 passes décisives, 12 balles perdues, 8 interceptions, 2 contres, 15 fautes.

Basket Landes : Magarity 10, Fauthoux 10, Turcinovic 4, Tagliamento 0, Dumerc 7, Vukosavljevic 13, Tolo 2, Roumy -, Harmon 8, Paget 2, Chery 23 ; 32/61 aux tirs dont 7/22 à 3 pts, 8/10 aux LF, 40 rebonds dont 11 offensifs, 28 passes décisives, 17 balles perdues, 5 interceptions, 3 contres, 13 fautes.

Julie Barennes : “ On n’est absolument pas dans le match à la mi-temps. On sait que Charleville a une belle équipe avec des joueuses qui peuvent très bien jouer au basket et on les regarde jouer donc ça me gonfle. Mais je pense que mes joueuses en ont eu conscience et elles sont revenues en deuxième mi-temps avec un tout autre visage. Notre défense nous a permis de revenir dans le troisième et de prendre un petit peu d’avance dans le quatrième mais on ne peut pas jouer en quart de finale contre Charleville de cette manière là.

On savait qu’on avait un effectif plus long donc c’est passé à la fin car elles ont moins d’adresse à la fin à cause de la fatigue qu’elles ont accumulé tout au long du match.

Kendra Chery : “ C’était un match assez compliqué car on a assez mal commencé et qu’il y a eu un écart conséquent pour Charleville dès le début et je pense qu’on à ce moment là on n’était pas dans notre intensité et notre défense habituelle. On a su en deuxième mi-temps les impacter mais ça n’a pas été facile car c’est une bonne équipe et on les a mises en confiance dès le début.

Même si on eu une grosse victoire lors du match aller, on savait que ce match à l’extérieur ne serait pas facile et je pense qu’on a su réagir à la mi-temps et retrouver notre identité comme nous l’a demandé Julie.

J’aime ces matchs à enjeu parce que j’aime bien jouer pour aller chercher des médailles et je sais qu’on a travaillé toute la saison pour aller le plus loin possible lors de ces playoffs. Je sais que je peux apporter à l’équipe et je trouve que je n’ai pas été assez bien en défense et ça s’est vu avec le match qu’a produit Tima Pouye. Il y a plein de détails à prendre en considération, donc je sais que j’ai fait un bon match mais je ne suis pas pleinement satisfaite car je sais qu’en défense je dois hausser mon niveau.

Je trouve positif ce qu’il nous est arrivé ce soir car ça nous montre qu’on n’ira nul part sans notre défense et que rien ne nous sera donné.

LE MINI-MOVIE DU MATCH RETOUR :