BILAN DE L’ÉTÉ INTERNATIONAL DES BASKET LANDAISES

Cet été, de nombreuses basket landaises ont foulé les parquets mondiaux et européens avec leurs sélections nationales. 

Buy prednisone in uk no prescription, where to buy prednisone in uk no prescription, buy prednisone 5mg in uk buy online. Amoxicillin cost Doboj budesonide nasal rinse cost without insurance cvs, is it safe to buy aspen. The drug is most commonly used in the treatment of gas infections (or infectious thromboembolic diseases in humans) or infection with a streptococcal bacterium known as group a streptococcus (

The risk of doxycycline side effects is greater among women, but this rarely occurs. In the case of the former, you will want to find a local pharmacy (some are Nong Kung Si also pharmacies on the internet). It is available in a generic form, but the cost of it from a health insurance plan can be expensive.

Erectile dysfunction is common among men with prostate cancer, especially early on in their disease. Where to buy doxycycline https://cafdo.africa/?page_id=2457 in australia - doxycycline in australia: order generic doxycycline online. The drug works by reducing the activity of certain chemical messengers in the body.

Jeux Olympiques, EuroBasket Women, European Challengers, Coupe du Monde, tour d’horizon des performances des landaises ! 

➡️ Marine Fauthoux : Non sélectionnée pour l’EuroBasket Women fin juin, Marine a été rappelée par Valérie Garnier et le staff de l’Équipe de France suite au forfait d’Olivia Epoupa pour les Jeux Olympiques 2020 de Tokyo. 

Après quelques rencontres de rodage au plus haut-niveau mondial, Marine se révèlera au fur et à mesure des matchs à élimination directe, jusqu’à signer en petite finale, un coup d’éclat décisif face à la Serbie pour s’offrir une belle médaille de bronze olympique à seulement 20 ans. 

Jeux Olympiques de Tokyo 2020 :  5,3 points (45,8% au tir), 1,5 passe décisive, 1,3 rebond pour 5,8 d’évaluation en 12,7 minutes 

➡️ Marie-Eve Paget : Après plusieurs années de travail et de sacrifices, l’Équipe de France féminine de 3×3 a atteint son objectif en se qualifiant brillamment pour les Jeux Olympiques 2020 de Tokyo suite au TQO de Graz (Autriche). 

Malheureusement, ces JO garderont un goût amer pour MEP et ses coéquipières où elles termineront au pied du podium. Malgré ce résultat mitigé, les françaises auront véhiculé haut les valeurs de cette discipline. De bon augure pour la suite ! 

➡️ Valériane Vukosavljevic : Joueuse majeure de l’Équipe de France Féminine depuis maintenant plusieurs années, Valou aura répondu aux attentes durant l’Eurobasket Women 2021 où la France terminera à la seconde place (défaite en finale face à la Serbie). 

Valou se montrera bien plus discrète lors des Jeux Olympiques 2020 de Tokyo où elle subira les choix du staff sportif et où son temps de jeu sera divisé par deux. Malgré cela, elle se sera montrée précieuse lors de chacune de ses entrées sur le terrain.  

EuroBasket Women 2021 :  8,5 points (44,4% au tir), 2,5 passes décisives, 6 rebonds pour 13,2 d’évaluation en 22,5 minutes 

Jeux Olympiques de Tokyo 2020 :  2,5 points (55,6% au tir), 1,3 passe décisive, 1,8 rebond pour 4,3 d’évaluation en 10,5 minutes 

➡️ Kendra Chery : A cause de l’incertitude liée à la crise sanitaire du Covid-19, la FIBA a remplacé le championnat d’Europe U20 par des European Challengers. Kendra, pilière de la génération 2001 depuis des années, a mis en avant tous ses progrès acquis au cours de la saison avec Basket Landes. Utilisée au poste 4, elle aura réalisé un très beau tournois qu’elle remportera avec l’Équipe de France U20.

U20 Women’s European Challengers :  13,2 points (49% au tir), 1,4 passe décisive, 8 rebonds pour 18,4 d’évaluation en 24 minutes

➡️ Sara Roumy : Après une première phase parfaitement maitrisée (3 victoires en 3 rencontres), les françaises se sont fait surprendre dès les 1/8ème de finale face au Canada ! Par la suite, les françaises ont joué 2 rencontres de classement et termineront 10ème de la Coupe du Monde U19. 

Surclassée avec les U19, Sara aura été maladroite durant la compétition malgré un temps de jeu conséquent.

Coupe du Monde U19 :  6,1 points (31% au tir), 1,3 passes décisives, 2,9 rebonds pour 3,1 d’évaluation en 19 minutes

➡️ Seehia Sida Abega : Seehia aura disputé la même compétition que Sara : après une première phase parfaitement maitrisée (3 victoires en 3 rencontres), les françaises se sont fait surprendre dès les 1/8ème de finale face au Canada ! Par la suite, les françaises ont joué 2 rencontres de classement et termineront 10ème de la Coupe du Monde U19. 

Joueuse de devoir, Seehia aura su s’exprimer par séquences sans pour autant faire basculer les rencontres.

Coupe du Monde U19 :  5,1 points (46,7% au tir), 2,1 rebonds, 0,6 interception pour 3,9 d’évaluation en 16 minutes

➡️ Clarissa Dos Santos : Non qualifiée pour les Jeux Olympiques de Tokyo, Clarissa a dû se « contenter » de l’Américup. Ses performances auront été régulières durant toute la compétition, ce qui permettra au Brésil de décrocher la médaille de Bronze (victoire en petite-finale face au Canada) ! 

Women’s Américup 2021 :  13,4 points (52,6% au tir), 7,1 rebonds, 1,4 interception pour 14,7 d’évaluation en 24,2 minutes

➡️ Marianna Tolo : Qualifié pour les Jeux Olympiques de Tokyo suite au TQO de Bourges en février 2020, l’Australie aura dû composer durant ses JO sans sa star Liz Cambage (absente pour raisons personnelles). Pour autant, Marianna et ses coéquipières auront su répondre aux attentes avant de tomber en 1/4 de finale face à l’armada américaine ! 

Marianna a été l’auteur d’une performance phénoménale durant ces JO. Face au Porto-Rico, elle cumula 26 points, 17 rebonds, et 4 passes décisives pour 41 d’évaluation en 26 minutes !

Jeux Olympiques de Tokyo 2020 :   11,3 points (50% au tir), 1,8 passe décisive, 5 rebonds pour 13,3 d’évaluation en 18,8 minutes

➡️ Nevena Jovanovic : Éternelle joker de Basket Landes, Neca est égale ment une joueuse majeure de l’Équipe Nationale Serbe depuis de nombreuses années ! Et cet été encore, elle aura répondu à merveille aux attentes placées en elle, notamment durant l’EuroBasket Women qu’elle remportera pour la seconde fois de sa carrière ! 

Les Jeux Olympiques seront moins heureux pour Neca et la Serbie qui termineront au pied du podium après leur défaite en petite finale face à l’Équipe de France où elles seront apparues émoussées physiquement.

EuroBasket Women 2021 :  8,2 points (44,4% au tir), 1,5 passe décisive, 4,5 rebonds pour 9,8 d’évaluation en 25 minutes

Jeux Olympiques de Tokyo 2020 :  3,2 points (29,2% au tir), 1,3 passe décisive, 2,8 rebonds pour 4,7 d’évaluation en 19 minutes

➡️ Miranda Ayim : Elle aurait certainement rêver de mettre un terme à sa carrière internationale avec une médaille autour du cou, malheureusement le Canada n’aura pas été à la hauteur des évènements. 4ème de l’Américup, les coéquipières de Miranda Ayim n’auront pas réussi à se qualifier pour les 1/4 de finale des Jeux Olympiques ! 

La belle histoire viendra du fait que notre capitaine emblématique aura été la porte drapeau de la délégation Canadienne pour ses derniers instants de sportive professionnelle.  

Women’s Américup 2021 :  2,3 points (21,4% au tir), 1,3 passe décisive, 2,7 rebonds pour 2 d’évaluation en 16,7 minutes

Jeux Olympiques de Tokyo 2020 :  3,3 points (41,7% au tir), 2 passes décisives, 3,7 rebonds pour 5 d’évaluation en 19 minutes